Le froids Eolien

Aller en bas

Le froids Eolien

Message  Psyko.O le Mar 19 Oct - 5:19

Ça y est l’hiver pointe son nez et son avec son lot de glaçon… un sujet qui mérite d’être traité et le froids en moto. Tout motard sait qu’il faut se couvrir car n’ayant pas d’habitacle chauffé autour de soit nous rends plus sensible aux variations de température. Cette sensation vient du froid éolien.

Une petite définition : Le refroidissement éolien désigne une sensation ressentie directement par notre corps. Le déplacement d'air, en soi, ne fait pas baisser la température. Par contre :

l'air est un excellent isolant thermique, dans de l'air au repos, il se constitue une couche d'air chaud autour de la personne (c'est cette couche d'air qui est emprisonnée par les vêtements) ; le vent chasse cet air réchauffé et amène en permanence de l'air à température ambiante au contact de la peau (en temps normal, seule la convection enlève cet air réchauffé) ; ce mécanisme intervient lorsque la température de l'air est inférieure à la température d'équilibre thermique;

lorsque la température est suffisamment élevée, l'eau (dans notre cas la transpiration) s'évapore, il se crée donc une zone d'air humide autour de la personne ; le mouvement d'air chasse cet air humidifié et apporte de l'air plus sec, favorisant ainsi l'évaporation donc le refroidissement.

Cette sensation de refroidissement est donc variable d'une personne à une autre et n'est applicable qu'au corps humain.

Plus la température est basse et plus l'impact du vent sur la température perçue par le corps humain est grand. Ainsi, on estime qu'à -20 °C, un vent de 50 km/h fait baisser la température perçue par le corps de 15 °C, soit l'équivalent d'une température de -35 °C par temps calme (sans vent). On comprend mieux pourquoi les pays nordiques sont plus sensibles à ce sujet que les pays plus tempérés. Au Canada, le refroidissement éolien est indiqué lors des informations météorologiques.

Calcul: Autrefois exprimé en watts par mètres carré il est aujourd'hui un indice sans dimension. Il s'exprime cependant par un nombre ressemblant à la température en degrés Celsius, il est souvent légendé comme température ressentie. L'indice équivaut à la sensation ressentie sur la peau par une journée calme. Ce calcul itératif n’est pas une science exacte, c’est une approche par le calcul, il ne faut pas oublier que le résultat est un indice.
La formule de calcul du refroidissement éolien est la suivante :

R= 13,12 + 0,6215T + (0,3965T – 11,37) x V 0,16

Avec T qui est température ambiante exprimée en °C et V est la vitesse du vent exprimée en km/h. Le refroidissement éolien n'est pas défini pour des vitesses de vent inférieure à 5 km/h.

En gros si la température extérieur est de 0° et que l’on roule à 50km/h la température ressenti est de -8°.
Autre exemple : si la température extérieure est de 0° et que l’on roule à 90km/h la température ressenti est de -11°.

Vous avez tout compris sur le froids éolien ? Semaine prochaine interro-flash sur le froids éolien.

Alors comment limité le coup de froids, il n’y a pas 70 solutions, se couvrir avec plusieurs couches de vêtements et ne pas mettre du Slim quand on a froids on s’en fout de la mode, prévoyez des fringues suffisamment large pour qu’un « coussin d’air chaud » (à la température du corps) puisse se créer. Evitez les longs trajets…

avatar
Psyko.O
Admin

Messages : 196
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 36
Localisation : Loos

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum